Transformer la vidéo en données aide aussi les villes à améliorer l’efficacité des leurs actions, notamment en matière de stationnement. La start-up française ParkingMap déploie ses capteurs vidéo sur les parkings de collectivités (Orléans, Grand Paris Sud), mais aussi de centres commerciaux (Carrefour). La technologie de vision par ordinateur, co-développée avec Parkoview, permet de cartographier entre une et 70 places de stationnement avec un seul angle de vue. Une méthode qui est bien moins coûteuse que l’installation de capteurs magnétiques IoT sur chaque emplacement.

« Les agents municipaux peuvent accéder depuis une application mobile à un outil de supervision en temps réel, précise Clément Rossigneux. Nous sommes, par exemple, capables de les alerter sur un véhicule qui a dépassé la durée maximale de stationnement autorisée. » La prochaine étape consistera à connecter sa solution à la base de données du parking, pour savoir exactement à combien de temps a droit chaque véhicule et ainsi pouvoir détecter tous ceux qui sont en infraction, plutôt que seulement ceux qui ont dépassé la durée maximale possible.

Parking Map veut devenir un référent dans l’assistance au stationnement intelligent mais pas que. « Nous voulons faire de notre solution un observatoire du stationnement puis un observatoire des mobilités en analysant les flux de trafic », ambitionne Clément Rossigneux. L’entrepreneur est toutefois conscient de ne pas être le seul sur le créneau. « Les gagnants seront ceux qui garantiront la fiabilité des données et seront capables de proposer des services qui enrichissent ceux proposés par nos clients, les collectivités. »

> Consulter l'article